[Translate to Französisch:] Bannerbild

TUNNEL DU RIEDBERG (dit TURI)

UN DÉFI PARTICULIER

L’autoroute A9 traverse à la hauteur de la gare de Gampel-Steg la base du cône d’éboulement du Riedberg. Le tube Nord est long de 537 m et le tube Sud de    565 m. Le tronçon souterrain se situe dans une zone de terrain meuble et la partie couverte construite à ciel ouvert varie entre 25 et 65 mètres en longueur.

Les travaux d’excavation avaient débuté en novembre 2004. Au bout de quelques mois, des déformations inattendues ont fait leur apparition. De ce fait, la stabilité globale du cône a été mise en question et la possibilité d’un glissement important du flanc de la montagne a dû être envisagée. Une fois mis sur pied un groupe de ‘Task Force’, il a été décidé en août 2005 d’arrêter les travaux d’excavation jusqu’à l’élucidation complète des raisons de ces déplacements en continuelle progression.

 

 

A ce moment-là, le tube Nord était excavé sur les 133 premiers mètres et le tube Sud jusqu’à 192 m. Au bout d’investigations approfondies plusieurs mesures ont été décidé et mis en œuvre, dont notamment la stabilisation des zones de portail et des mesures de renforcement des parties déjà excavés des deux tubes. Parallèlement un nouveau projet de détail a été établi et approuvé. Celui-ci a amené à une refonte complète du projet. L’appel d’offres relatif à la reprise et poursuite des travaux d’excavation a été publié en 2015. Les travaux ont repris dans les deux tubes.

Lors des travaux de creusement et de sécurisation du tunnel du Riedberg, un accident tragique s'est produit le 28 juin 2018 au front d’attaque. Un ouvrier a été tué et un autre grièvement blessé. L’enquête sur le déroulement de l'accident menée par le Ministère public est en cours.

Pendant les vacances de chantier, l’OCRN a adapté le concept de stabilisation et de soutènement dans le tunnel du Riedberg. Il s'agit en particulier de subdiviser la section d’excavation en étapes distinctes d’abattage depuis le haut vers le bas ainsi que de la fixation du front d’attaque au moyen de béton projeté avec des fibres d'acier, des treillis et une densification des ancrages. En conséquence, le cycle de travail change et le temps de construction du TURI se prolongera d'environ 17 mois.

[Translate to Französisch:] Bilder

KONTAKT

Amt für Nationalstrassenbau
Kantonsstrasse 275 | Postfach 160
3902 Glis

info@a9-vs.ch
TEL. +41 27 606 97 00
FAX. +41 27 606 97 01