[Translate to Französisch:] Bannerbild

MESURES DE RECONSTITUTION ET DE REMPLACEMENT

L'AUTOROUTE POUR RESTAURER LE SITE DE FINGES

Analyse de l’impact. Une étude d’impact sur l’environnement (EIE) est exigée par la loi fédérale sur la protection de l’environnement (LPE). Elle examine si le projet de construction répond aux prescriptions légales. Entre le projet 2016 et le projet déjà approuvé en 1999/2001, il y a des différences dans l’impact environnemental, en raison des diverses modifications techniques, de l’augmentation des emprises temporaires et des défrichements supplémentaires ; cela nécessite des mesures de reconstitution et de remplacement complémentaires.

 

 

Les mesures de reconstitution et de remplacement (R&R). La loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage (LPN) interdit la réalisation de projets qui portent atteinte aux milieux naturels dignes de protection ou aux paysages d'importance nationale. En cas d'atteintes inévitables justifiées par des projets d'importance équivalente, il faut réaliser des mesures de reconstitution sur place ou de remplacement à proximité. Le site de Finges possède une valeur écologique et paysagère de statut européen, protégée aux niveaux communal, cantonal et fédéral. Les mesures R&R qui en découlent font partie intégrante du projet de l'autoroute A9, au même titre que le tracé autoroutier.

Les mesures déjà approuvées. Le projet de l’A9 à travers Finges, approuvé en 1999/2001, inclut des mesures R&R dont la réalisation a commencé il y a plusieurs années. Elles visent notamment la revitalisation du Rhône sauvage entre Susten et Chippis, la restauration d'une partie des marais asséchés par le Plan Wahlen, la conservation des prairies maigres à Millieren. Dans ce cadre, la transformation du Canal du Russen en rivière, le creusement de nouveaux étangs à Finges sont terminés, alors que l'aménagement du canal du Russen, le déboisement du Rottensand sont en cours. La conception de l'embouchure de la Raspille est actuellement à l'étude.

Les mesures en procédure. Deux mesures approuvées en 1999 font aujourd’hui l’objet de nouvelles procédures d’approbation parallèles en raison de modifications importantes. Il s’agit de la passerelle pour les piétons sur le Rhône, reliant Salgesch à Millieren, dont le tracé a été allongé suite à la crue de 1999 et du nouveau pompage d’eau potable de la commune de Salquenen qui est désormais coordonné avec un projet de la commune de Sierre.

Les nouvelles mesures. Les modifications apportées au projet de l'autoroute A9 élargissent l'emprise du chantier. Les défrichements consécutifs nécessitent de mesures R&R complémentaires. Elaborées en tenant compte de la situation actuelle et du contexte futur, ces nouvelles mesures s’insèrent dans le concept prévu par la décision cantonale de protection de Finges de 1997 ; elles sont coordonnées avec les réalisations d'autres acteurs. Elles s’articulent autour de trois axes principaux : insertion paysagère par la reconstitution de la topographie originelle, améliorations et compléments des mesures approuvées et intégration des activités de loisirs (passerelles, observatoires, pisciculture et base de détente). Tous ces aménagements sont projetés en plaine, là où les biotopes touchés par la construction de l'autoroute A9 (forêts et sites protégés). Lorsque des milieux agricoles sont concernés, le projet cible en priorité des terres de faible qualité.

KONTAKT

Amt für Nationalstrassenbau
Kantonsstrasse 275 | Postfach 160
3902 Glis

info@a9-vs.ch
TEL. +41 27 606 97 00
FAX. +41 27 606 97 01